Traitement des pertes de volume avec agent de comblement à base d’acide hyaluronique (Restylane®)

 

Introduction

Avec l’âge, la peau du visage perd du volume et tend à s’affaisser. Le collagène, cette substance qui donne à la peau sa structure et son tonus, diminue graduellement dans certaines zones du visage. Ainsi, au fil des ans, des lignes et des sillons se creusent entre le nez et la bouche, appelés plis naso-labiaux, et entre la bouche et le menton, appelés plis d’amertume. Les pommettes disparaissent peu à peu. Des rides permanentes font leur apparition un peu partout au niveau du visage, témoin de la perte progressive de collagène et de volume. L’ensemble des conséquences de la dégénérescence du collagène donne un aspect vieilli et fatigué à la figure. De plus, cette perte de volume peut également se répercuter au niveau des lèvres. Les lèvres perdent leur contour, leur définition et leur aspect pulpeux. La génétique de plusieurs personnes les prédispose également à avoir des lèvres plus petites.

 

Les injections d’acide hyaluronique permettent de compenser les pertes volumétriques du visage, de remplir les traits permanents et de redéfinir les lèvres. Le Restylane® est un gel d’acide hyaluronique biodégradable injectable que votre médecin spécialisé en soins esthétiques peut infiltrer aux sites du visage souffrant d’une perte de volume.

 

Si la toxine botulinique (Dysport®/Botox®) constitue l’intervention médicale esthétique la plus populaire en Amérique du Nord, les injections d’acide hyaluronique sont de plus en plus en demande. Souvent associées à un traitement au Dysport®/Botox®, les injections d’acide hyaluronique permettent d’obtenir des résultats esthétiques satisfaisants et ce, tout en respectant les traits naturels de la figure.

 

Comme pour n’importe quelle intervention en médecine esthétique, il est primordial d’avoir des attentes réalistes en regard des résultats des injections d’acide hyaluronique. En début de consultation avec votre médecin, celui-ci vous demandera quelles sont les régions de votre visage auxquelles vous désirez apporter du volume ou redéfinir les contours. Quelles sont les lignes ou plis du visage qui vous incommodent ? Le médecin vous proposera différentes alternatives pour rencontrer vos objectifs.

 

L’acide hyaluronique est commercialisé sous forme de seringues pré-remplies. En fonction de votre budget, vous pouvez déterminer les zones que vous désirez traiter en priorité et remettre à plus tard l’infiltration des autres régions de votre visage que vous voulez redéfinir.

 

Avant la procédure

Avant de recevoir des injections d’acide hyaluronique, il est recommandé de ne pas consommer d’alcool, d’aspirine ou d’anti-inflammatoires (Ibuprofène, Motrin®, Advil®, Naproxen®) puisque ces substances interfèrent avec la bonne coagulation sanguine et augmentent ainsi le risque de développer des ecchymoses (des « bleus ») aux sites d’injections. Les personnes qui sont atteintes de troubles de la coagulation ou qui prennent des médicaments anticoagulants ne devraient pas recevoir des infiltrations de Restylane®.

 

La procédure

Comme chaque personne est différente, la douleur ressentie lors de l’injection d’acide hyaluronique est très variable. Plusieurs reçoivent leurs injections sans aucune forme d’anesthésie. D’ailleurs, dans la seringue, l’acide hyaluronique est combiné avec un produit anesthésiant qui « gèle » au fur et à mesure que les injections progressent. Les lèvres et la région péri-orale sont plus particulièrement sensibles à la douleur.

 

Après le traitement avec injections d’acide hyaluronique

Afin de maximiser les effets bénéfiques et réduire les risques de complications relatives aux injections de Restylane®, les conseils suivants sont donnés aux patients :

  • Après un traitement avec injections d’acide hyaluronique, il est normal d’avoir de l’enflure légère et de la rougeur au niveau des zones traitées. Ceci devrait se résorber graduellement en 3 à 7 jours. Pour minimiser ces effets, les patients sont encouragés à appliquer des compresses froides immédiatement après les injections.

 

  • Éviter l’exercice physique et l’alcool pendant les 6 heures suivant le traitement.

 

  • Éviter de fumer, de boire avec une paille et d’embrasser avec force pendant 48 heures puisque ces actions entraînent une contraction des muscles du bas du visage qui peuvent causer un déplacement des implants injectables.

 

  • Éviter les activités extérieures à l’air froid ou les sessions de bronzage jusqu’à ce que la rougeur et l’enflure aient disparues.

 

  •  Si vous avez déjà souffert d’herpès labial (« feu sauvage »), il y a un risque que les ponctions au niveau des lèvres causent une récidive.

 

Les résultats

Contrairement au Botox®/Dysport® dont les effets débutent après 5 jours, les résultats d’injections de Restylane® sont immédiats. Par contre, il arrive très souvent qu’un peu d’enflure masque le résultat final de sorte qu’il faudra environ 48 heures pour apprécier le résultat définitif. Les injections d’acide hyaluronique ont une durée de vie moyenne de 4 à 6 mois. Toutefois, la longévité de ces produits est variable d’un individu à un autre et ne peut être prédite sur une base individuelle. Une personne qui reçoit des traitements d’acide hyaluronique régulièrement a tendance à en conserver les effets bénéfiques plus longtemps.

 

Les complications possibles

Comme l’acide hyaluronique est une substance pratiquement inerte, il existe peu de complications. Il peut évidemment y avoir des réactions locales suite à la ponction et à l’infiltration d’une substance, comme de l’enflure légère, de la rougeur localisée ou encore une ecchymose (un « bleu »). Il existe également un risque d’infection inhérent au fait de faire une injection. Ces réactions sont généralement de courte durée et de faible intensité.

La complication la plus redoutée est l’occlusion d’une artère par le gel d’agent de comblement, c’est-à-dire que du gel soit injecté dans une artère et bouche ou comprime le vaisseau. Ceci peut conduire à la nécrose des tissus nourris par cette artère. Si l’artère qui irrigue l’œil est atteinte, ceci peut conduire à la perte définitive de la vue de l’œil atteint. Heureusement, considérant les millions de traitements d’agent de comblement qui ont été réalisés dans le monde depuis les dernières années, l’occlusion artérielle est une complication excessivement rare, mais dont vous devez être avisé. En connaissant l’anatomie des artères du visage, en utilisant des canules à pointes rondes et surtout en évitant d’injecter de l’acide hyaluronique dans les zones à risque comme près du nez et le front, votre professionnel limite les risques d’occlusion artérielle. 

Dans l’éventualité peu probable où vous auriez une ou plusieurs réactions persistantes ou sévères suite à une injection de Restylane®, n’hésitez surtout pas à communiquer avec votre clinique ou à consulter à l’urgence.